Category Archives: General

Bazard inclassable

Vente photos en place

Suite à l’article de sieur Jean-Christophe sur Urbanbike, je me suis laissé tenter par l’installation du module Fotomoto qui permet d’ajouter sur chaque image publiée sur le photoblog via Pixelpost des liens vers leur service d’impression et d’envoi de cartes postales ou électroniques.

En attendant de voir les retombées dans quelques mois, Jean-Christophe a parfaitement fouillé les options, donc je vous laisse lire son article pour tous les détails.

Also posted in Photo | 2 Comments

Stream photo en place

Stream photo principal

Cette fois, je me suis donné la peine de faire une petite page de présentation d’une partie de mes photos grâce à PixelPost sur le site principal… depuis le temps. Cela sera sans doute dédié au noir et blanc, car la page Flickr regorge d’images de toute sorte, de mes expérimentations et goûts du moment. Donc le site principal sera plus dédié à ce que j’aime voir en noir et blanc. Le lien est donc le site principal.

Also posted in Photo, Pixel world | 1 Comment

Parce qu’on aime le noir et blanc

Roche de Kalymnos alt=

EOS 30D / Sigma 17-35mm / Fichier Jpeg - Développée avec Silver Efex Pro

Also posted in Photo | Leave a comment

iPad, puisque tout le monde en parle

Il y a près de 18 mois j’ai publié un article sur une vision personnelle de l’avenir dans la distribution de l’information (magazines, livres, presse). Je trouve amusant de voir à quel point il fait écho à ce qui se profile avec l’ardoise d’Apple (je vous rassure, je ne suis pas un visionnaire et on était nombreux à penser de même). Je souhaite vivement que Relay propose une application pour accéder à son kiosque électronique. Aussi que rapidement des éditeurs comme Eyrolles, Micro Application, etc. nous fournissent du contenu et cela donnera l’occasion d’investir dans la chose. A titre personnel, les romands garderont une préférence pour les versions imprimées car un petit poche reste plus pratique à transporter qu’une tablette.

Also posted in Economie, Humeurs | Tagged , | Leave a comment

En veille

Non, votre serviteur n’a pas encore disparu de la toile, mais le site est en mode veille depuis le mois de mars, car ces dernières semaines les jours ne sont plus suffisants pour tout faire et la motivation pour certaines activités annexes est au plus bas je dois avouer. La vie est souvent comme cela, une question de choix et de priorités.

Pour revenir au monde de la photo, c’est relativement calme sur le front des grandes nouveautés, la crise étant passée par là. Signalons simplement l’arrivée du Panasonic GH1 en magasin tout bientôt à un tarif que je trouve disproportionné, mais l’avenir nous dira s’il aura un succès important ou une diffusion plus confidentielle. Il ne manque pas d’atouts en tentant de réunir dans un boîtier de type bridge à objectifs interchangeables, un appareil photo performant et une caméra vidéo Full HD avec autofocus continu digne d’un caméscope.

La vidéo semble donc être le nouveau cheval de bataille marketing des marques avec l’EOS 500D et Nikon D5000 qui en proposent. Les marques comme Pentax, Samsung, Sony y viendront sans doute très bientôt dans la mesure où ces deux dernières ont plus d’expertise à l’origine dans le monde de la vidéo.

Autrement, je tiens juste à signaler que l’eau de mer dans un boîtier non étanche ne fait pas bon ménage. En effet, le G10 acquis il y a quelques mois a passé l’arme à gauche en situation de combat lors d’un séjour à l’étranger. J’étais sur le point d’en reprendre un autre, mais pour finir, j’ai opté pour le Panasonic LX-3 finalement. J’en parlerai plus longuement dès que possible.

À bientôt.

4 Comments

L'année photos selon le Boston Globe

Le Boston Globe propose sur son site une rétrospective sur 100 images de l’année 2008. Vous y trouverez des images plus ou moins connues des événements marquants de cette année qui n’a pas été de tout repos.

L’éruption du volcan au Chili est extraordinaire de démonstration de la puissance de la nature. Beaucoup de photos de catastrophes et conflits, mais aussi quelques autres sportives et poétiques. C’est par ici, , et . Attention, certaines photos sont violentes.

Also posted in Photo | Tagged | Leave a comment

En vous souhaitant de très bonnes fêtes de fin d'année

N2008.jpg
Leave a comment

In da phone

Voilà c’est fait, j’ai craqué pour un précieux aussi. Cela n’a pas été sans mal dans la mesure où mon opérateur ne voulait pas me proposer un prix d’achat convenable.

En effet, étant intéressé par le 16 Go, le prix d’achat de base est de 299 CHF avec un abonnement sur 24 mois et 250 Mo de données mensuelles, sauf que voilà, mon cher fournisseur, que je ne nommerai pas, car il ne mérite pas de la pub gratuite, me le proposait à 479 CHF. Et là, je me demandais si la personne au téléphone me faisait une blague. Que nenni ! Vu que je n’ai pas beaucoup de communications mensuelles (l’intérêt pour moi est surtout les datas et un appareil intégré autrement plus digne à l’utilisation que le Sony M600i que je trimballai jusqu’à présent), pas moyen de faire une offre d’achat comme un nouveau client ce qui est un comble.

Sur le coup, je me suis dit, bon puisque c’est ainsi, j’attends l’échéance du contrat actuel (ah oui, il venait juste de repartir pour un an puisque cela se fait de manière automatique…) et je vais allez voir ailleurs si l’herbe y est plus verte, cela leur apprendra, d’autant qu’il n’y a pas le feu au lac comme on dit par ici. Sauf que, cela me touchait dans ma fierté de client, car il faut ajouter que je laisse chez c’est opérateur plus de 1’400€ de services triple play par année (on ne connaît pas encore les forfaits ADSL/téléphone/TV en Suisse faut croire). Ah oui, le commercial que j’avais eu au téléphone m’avait dit que les autres services de la même entreprise n’étaient pas pris en compte pour les offres d’abonnements mobiles… alors que de l’autre côté ils proposent une offre combinée ADSL/Mobile… allez comprendre (j’espère que c’est clair ce que je dis).

Prenant un peu de temps un week-end, je prends ma plus belle plume pour écrire au service clientèle et leur faire gentiment remarquer que puisqu’ils n’ont aucune considération pour les clients existants et que leur dessein est de simplement rameuter des nouveaux, je me permettrai de résilier tous les services chez eux à leur prochaine échéance et que je prendrai ceux-ci chez un autre opérateur.

Étrangement, il n’a pas fallu longtemps pour qu’une personne du siège bernois me contacte et me propose l’achat du fameux précieux à un tarif raisonnable. Comme quoi on se fait bien enfumer si on ne dit rien avec les services télécoms (j’en sais quelque chose, j’y ai travaillé au niveau B2B).

Me voilà donc avec en poche un iPhone qui remplit bien son office d’agenda, iPod, navigateur internet, client mail nomade… ah oui, téléphone aussi.

Je ne vais pas vous relater pour la vingt millionième fois l’expérience utilisateur de la chose. Simplement cet objet me facilite un peu plus la vie… c’est son but après tout.

Also posted in Humeurs, Mac world | 3 Comments

De la relativité des choses

Je me demande parfois si nous ne sommes pas tous un peu cinglés, déconnectés des réalités du monde ou simplement trop nombrilistes. Vous n’avez sans doute pas manqué le torrent de messages, d’articles et autres commentaires au sujet du manque de connectique FireWire sur la nouvelle gamme des MacBook chez Apple. Je peux comprendre que cela puisse être un problème pour quelques personnes, seulement c’est loin d’être une majorité. Au-delà des contraintes techniques qui accompagnent toute technologie (ici le chipset intégré Nvidia choisi par Apple n’a pas de support FireWire intégré), il y a sans aucun doute des tests produits qui sont réalisés par une société qui laisse peu de place à l’improvisation, d’autant plus sur un produit aussi stratégique que la gamme MacBook (c’est grâce à cela qu’Apple a grignoté des points importants aux US en terme de parts de marché sur les portables).

Alors, l’abandon d’une connectique très orientée vers le marché pro et amateur averti n’est pas en soit un tel drame que l’énergie déployée pour nous convaincre du contraire pourrait le faire croire à mon sens. Si l’on prend juste l’exemple des disques externes, les rares qui ont une entrée FireWire sont souvent rares à trouver et le plus souvent le prix pour les avoir est bien supérieur aux simples versions USB. Entendons-nous bien, le FireWire pour les transferts de données est bien meilleur que l’USB2 de ce que j’ai toujours constaté, toutefois l’absence de ce connecteur sur un portable à vocation grand public et éducation n’est pas une tragédie et je pense que tout ce brassage d’air est bien vain et serait mieux employé à d’autres desseins. De plus, personne n’est obligé de changer de portable tous les 6 mois et il y a toujours la possibilité d’acquérir un MacBook blanc directement chez Apple puisqu’il reste au catalogue.

Also posted in Humeurs, Mac world, Technologie-Info | 3 Comments

Petite réflexion sur la distribution de contenus életroniques.

Monsieur Courte, que je salue au passage :), relate souvent ses cogitations dans Urbanbike à propos d’un « GrosPod », sorte d’hybride entre l’iPhone et un Macbook. Une réponse au Kindle d’Amazon en résumé, mais en plus mieux bien comme on dit.

Le petit article sur Macgeneration du multitouch que les concurrents d’Apple sur le segment des ordinateurs portables n’estiment pas pertinent pour l’heure, alors qu’à mon sens (et celui des commentaires de l’article) il y a un marché très intéressant à prendre en offrant les services adéquats autour d’un lecteur électronique ayant le multitouch comme seule interface d’interaction pour l’utilisateur.

Qu’on s’entende, je pense comme beaucoup qu’un livre imprimé est le moyen le plus ergonomique qui soit pour ce qui est de la lecture même, néanmoins, il y a actuellement tout un pan de l’information qui peut être distribuée autrement de part sa nature éphémère :

  • La presse quotidienne
  • Tous les magazines (hebdos, mensuels, trimestriels, annuels, etc.)
  • Les bouquins techniques et scientifiques
  • Les notices PDF des différents logiciels/appareils/etc. qui pullulent sur CD-Rom
  • Peut-être même les livres éducatifs dans les écoles
  • Et j’en oublie sans doute

Toutes ces informations ont le plus souvent une durée de vie limitée et ont un coup d’achat non négligeable : le moindre magazine de qualité coûtent 5 €, le moindre bouquin technique dans les 30-40 €, sans parler du prix des livres au sein d’une famille ou pour un étudiant universitaire. De plus, on les lit rarement complètement et d’une seule traite. La plupart du temps, on passe d’un chapitre à l’autre, d’un article à l’autre, etc. Une possibilité de recherche de mot clef, d’une phrase, ou autre serait très pratique sans devoir se farcir des index ou tables de matières pas toujours exhaustifs.

Actuellement, il y a des offres comme celle de Relay en France pour la distribution de magazines en ligne. Malheureusement, la lecture sur un portable ou un écran même de grande taille n’est pas très agréable. Il s’agit de la nature même des écrans LCD et de la définition (nombre de pixels par centimètre) qui pose problème. D’où le marché pour e-ink qui au-delà du fait que cette technologie offre une consommation moindre que n’importe quel LCD, est aussi plus agréable pour la lecture de textes, s’approchant plus du vrai papier. Toutefois, il y a encore du travail pour avoir des affichages couleur de qualité qui ouvriront alors la voie à la distribution des éléments précités.

Pour ce qui est de la distribution et au même titre que la musique ou les livres audio, une boutique aussi facilement accessible qu’iTunes représente la plate-forme de choix.

Le lecteur en lui-même serait alors une espèce de tablette électronique servant de lecteur, « baladeur » multimédia et borne d’accès internet. D’autres fonctions peuvent être envisagées, mais il ne faudrait pas vouloir trop en faire à mon sens au risque de perdre l’utilisateur.

Une fois ces deux pierres angulaires sur place, les éditeurs pourront alors commencer la distribution de contenu et on peut tout imaginer : article de magazine avec vidéo, son associés, interview dans la presse in extenso (ça évitera les erreurs de transcription) avec le commentaire écrit du journaliste comme actuellement dans la version imprimée, livre technique avec schémas explicatifs interactifs, captures vidéos au lieu des captures d’écran lorsqu’il s’agit de faire une manipulation sur un logiciel par exemple, etc.

Les limites à ce niveau là sont purement celles de l’imagination. Cela veut dire aussi révolutionner (ce n’est pas trop fort comme mot à mon sens) toute la partie de l’édition et on voit ici l’intérêt pour un photojournaliste d’avoir des fonctions vidéo dans un reflex, car l’information avec son et image au-delà des sites web des journaux et magazines sera nécessaire par ce type de distribution.

Cela veut dire aussi une grande claque disons pour les imprimeurs, les distributeurs (kiosques, librairies, grand-magasins), car la perte de revenu dans un marché déjà difficile serait sans doute fatale à beaucoup.

Il ne faut pas oublier les implications environnementales que cela soulève si ce marché se développe considérablement. D’un côté, moins de papier et d’encres nécessaires (l’eau, l’électricité pour les produire et tout le transport que cela implique pour les acheminés vers l’imprimerie) et de l’autre la production des lecteurs, de leurs batteries et l’énergie nécessaire à tout cela. La question est alors de savoir si le bilan écologique complet (énorme travail en perspective) serait en faveur de l’un ou de l’autre. Je penche plutôt pour le deuxième.

Certes, je suis en train de tirer des plans sur la comète, seulement on y viendra dans la décennie. Le plus grand obstacle reste le lecteur dans la mesure où la technologie n’est pas convaincante pour l’heure, autrement tout est en place pour le faire.

Also posted in Economie, Humeurs | Leave a comment